Page d'accueil > Informations récentes
Wang Yi prononce un discours vidéo lors de la réception offerte à l'occasion de la Journée de l'Organisation de Coopération de Shanghai
2021-06-15

Le 15 juin 2021, la réception de la Journée de l’Organisation de Coopération de Shanghai (OCS) s’est tenue à Beijing. Le Conseiller d’État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi y a prononcé un discours par liaison vidéo.

M. Wang a rappelé qu’il y a 20 ans, à l’aube de ce siècle, les Chefs d’État de la Chine, du Kazakhstan, du Kirghizistan, de la Russie, du Tadjikistan et de l’Ouzbékistan ont officiellement annoncé l’établissement de l’OCS. Cette décision a suivi le courant de l’époque marqué par la paix, le développement et la coopération et inauguré une nouvelle ère dans laquelle les pays de la région poursuivaient ensemble la sécurité, le développement et la prospérité.

M. Wang a dit que guidée par l’« esprit de Shanghai », l’OCS avait résisté à l’épreuve des changements de l’échiquier mondial et approfondi sans cesse la coopération dans divers domaines. L’organisation s’est engagée sur une voie de coopération et de développement adaptée aux conditions réelles régionales et répondant aux demandes de toutes les parties. Elle a franchi des étapes importantes vers la construction d’un nouveau type de relations internationales et d’une communauté d’avenir partagé pour l’humanité.

M. Wang a souligné que les 20 années écoulées étaient une incarnation de notre engagement en faveur de la solidarité, de la coordination et d’un avenir partagé. Nous avons observé la Charte de l’OCS et le Traité sur le bon voisinage, l’amitié et la coopération de long terme de l’OCS, et transcendé les différences en matière d’idéologie, de système social et de voie de développement. Nous nous sommes soutenus mutuellement sur les questions touchant aux intérêts vitaux et aux préoccupations majeures de chacun, et avons mené une coordination étroite face à l’ingérence extérieure et aux menaces et défis. Ce sont des actions concrètes qui illustrent de façon approfondie une communauté d’avenir partagé.

Les 20 années écoulées sont une incarnation de notre engagement en faveur de la sécurité commune et du développement partagé. Nous avons adhéré à la nouvelle vision de la sécurité commune, globale, coopérative et durable, conjugué nos efforts pour combattre les « trois fléaux » (le terrorisme, le séparatisme et l’extrémisme) et érigé une barrière indestructible de la sécurité régionale. Nous nous sommes attachés au développement intégré de l’économie régionale, et avons engagé dans la coopération dans le cadre de l’Initiative « la Ceinture et la Route », et mené de façon approfondie la coopération dans des domaines tels que l’économie, le commerce, les transports, l’agriculture et l’énergie. Tous ces efforts ont injecté une dynamique inépuisable au développement de l’économie et à l’amélioration du bien-être des peuples des pays de l’OCS.

Les 20 années écoulées sont une incarnation de notre engagement en faveur de la compréhension mutuelle et de l’inspiration réciproque. Nous avons préconisé l’égalité, l’apprentissage mutuel, le dialogue et l’inclusion entre les civilisations et mis en place un grand nombre de programmes de qualité tels que des festivals culturels et artistiques, l’Université de l’OCS et des camps d’échanges de jeunes. Les échanges humains et culturels florissants ont raffermi l’adhésion populaire au développement de l’OCS.

Les 20 années écoulées sont une incarnation de notre engagement en faveur de l’ouverture, de l’inclusion et de la justice morale. Nous avons poursuivi le mode de coopération privilégiant le partenariat fondé sur le dialogue, la non-confrontation et la non-alliance pour créer la « grande famille de l’OCS » comprenant huit États membres, quatre États observateurs et six partenaires de dialogue qui s’entendent en harmonie. Nous avons préservé résolument le multilatéralisme, promu le règlement politique des problèmes brûlants et fait entendre une « voix de l’OCS » retentissante sur la construction d’un nouveau type de relations internationales et d’une communauté d’avenir partagé pour l’humanité. Nous avons porté haut levé l’étendard de la lutte solidaire contre la COVID-19, fourni l’un à l’autre de l’aide et du soutien, rejeté ensemble la politisation de la pandémie et apporté la « contribution de l’OCS » pour sauvegarder la vie et la santé des peuples de divers pays et favoriser la coopération mondiale dans la lutte contre le virus.

M. Wang a noté que la Chine, en tant que pays fondateur de l’OCS, accordait toujours une priorité à l’OCS dans sa diplomatie. Ces dernières années, le Président Xi Jinping et les dirigeants des autres États membres de l’OCS ont envisagé ensemble le développement de l’OCS, proposé des initiatives majeures bénéficiant aux peuples de tous les pays et fait évoluer l’« esprit de Shanghai » avec notre temps. Ils ont tracé la voie à suivre pour le développement sain et régulier de l’OCS. En se tenant à un nouveau point de départ historique, l’OCS devra avoir le courage de se positionner à l’avant-garde de notre temps, assumer conjointement les responsabilités de l’époque et apporter une plus grande contribution à promouvoir la paix et le développement du monde. M. Wang a avancé une proposition en quatre points à cet égard :

Premièrement, donner un nouvel exemple de la « communauté d’avenir partagé ». Nous devons poursuivre et faire rayonner l’« esprit de Shanghai », renforcer les échanges d’expériences en matière de gouvernance d’État, nous soutenir résolument dans la poursuite d’une voie de développement adaptée aux conditions nationales respectives et dans la défense de la souveraineté, de la sécurité et des intérêts de développement de part et d’autre, nous opposer à l’ingérence extérieure dans les affaires intérieures de chacun, et tenir fermement notre avenir entre nos propres mains.

Deuxièmement, libérer de nouveaux élans pour la coopération gagnant-gagnant. Nous devons rester unis dans la lutte contre la COVID-19 et construire ensemble une communauté de santé pour tous. Nous avons à conjuguer nos efforts pour lutter contre les « trois fléaux », et à répondre efficacement aux nouveaux menaces et défis dans des domaines tels que la sécurité des données et la sécurité biologique. Il nous faut améliorer continuellement la libéralisation et la facilitation du commerce et des investissements, créer de manière accélérée une synergie entre l’Initiative « la Ceinture et la Route », les stratégies de développement des pays concernés de l’OCS et les initiatives de coopération régionale, favoriser énergiquement la coopération dans les domaines de hautes technologies tels que l’économie numérique et l’intelligence artificielle, pour que nos peuples puissent bénéficier de davantage de résultats de coopération.

Troisièmement, écrire un nouveau chapitre d’inspiration mutuelle entre les civilisations. Nous devons renforcer notre confiance en nos cultures et favoriser le dialogue, les échanges et la coexistence harmonieuse entre les différentes civilisations. Il nous faut cimenter la base de notre bon voisinage et de notre amitié, renforcer les échanges et la coopération entre les jeunes, les femmes, les think tank et les médias, et soutenir un rôle plus important des organisations dédiées à l’amitié entre les peuples afin de perpétuer l’amitié.

Quatrièmement, assumer de nouvelles responsabilités dans la gouvernance mondiale. Nous devons défendre les buts et principes de la Charte des Nations Unies, poursuivre un véritable multilatéralisme et promouvoir les valeurs communes de l’humanité marquées par la paix, le développement, l’équité, la justice, la démocratie et la liberté et adhérer au principe d’amples consultations, de contribution conjointe et de bénéfices partagés, en vue d’un nouveau monde beau et propre caractérisé par la paix durable, la sécurité générale, la prospérité commune, l’ouverture et l’inclusion.

M. Wang a souligné que l’OCS incarnait notre sagesse collective et notre pratique commune. Il a appelé à s’unir et à redoubler d’efforts pour accélérer la construction d’une communauté d’avenir partagé de l’OCS encore plus étroite et pour enregistrer de nouvelles et plus grandes réalisations de l’OCS.

Le 15 juin 2021 a marqué le 20e anniversaire de l’établissement de l’OCS. Organisée par l’Association du peuple chinois pour l’amitié avec l’étranger (CPAFFC) et le Secrétariat de l’OCS, la réception a vu la participation du Secrétaire général de l’OCS Vladimir Norov, ainsi que des envoyés diplomatiques des États membres, des États observateurs et des partenaires de dialogue de l’OCS.

[ Envoyer ce lien à un ami ]
  [ Imprimer ]