Page d'accueil > Informations récentes
La partie chinoise parle du dialogue stratégique de haut niveau Chine-États-Unis
2021-03-20

Les 18 et 19 mars 2021, heure locale, un dialogue stratégique de haut niveau Chine-États-Unis s'est tenu à Anchorage. À l'issue du dialogue, Yang Jiechi, membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et Directeur du Bureau de la Commission des Affaires étrangères du Comité central du PCC, et Wang Yi, Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères, ont accordé une interview à des médias.

Yang Jiechi a déclaré que ces deux derniers jours, le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi et lui-même avaient eu de longues communications stratégiques avec le Secrétaire d'État américain Antony Blinken et le Conseiller à la Sécurité nationale du Président des États-Unis Jake Sullivan, en menant des échanges francs et constructifs sur les politiques intérieures et extérieures respectives des deux pays ainsi que les relations bilatérales. Le dialogue était bénéfique et favorable au renforcement de la compréhension mutuelle. Néanmoins, il existe encore des divergences importantes entre les deux parties sur certaines questions. La Chine défendra fermement sa souveraineté, sa sécurité et ses intérêts de développement. Le développement et la croissance de la Chine sont irrésistibles. Ce dialogue entre les deux parties vise à mettre en œuvre le consensus auquel sont parvenus le Président Xi Jinping et le Président Joe Biden lors de leur entretien téléphonique. « Nous espérons que les deux parties pourront renforcer la communication, les échanges et le dialogue dans divers domaines. Elles devront traiter les relations bilatérales dans un esprit de non-conflit, de non-confrontation, de respect mutuel et de coopération mutuellement bénéfique afin que les relations bilatérales puissent avancer sur une voie saine et stable », a poursuivi M. Yang.

Wang Yi a déclaré que la partie chinoise était venue dialoguer avec sincérité, car le dialogue était toujours meilleur que la confrontation, mais le dialogue devait se dérouler dans un esprit de respect mutuel et de recherche d'un terrain d'entente par-delà les divergences, et non par une approche selon laquelle l'une des parties établissait unilatéralement une liste ou imposait des exigences excessives. Les deux pays ont tous de nombreuses préoccupations. Certains doutes pourront être dissipés par le dialogue, tandis que certains problèmes chroniques pourront être gérés par le dialogue. Dans le même temps, la délégation chinoise a clairement indiqué à la partie américaine que la souveraineté et l'intégrité territoriale étaient des questions de principe majeures, et que les États-Unis ne devaient pas sous-estimer la détermination chinoise à préserver sa souveraineté, sa sécurité et ses intérêts de développement, ni sous-estimer la volonté du peuple chinois à préserver la dignité et les droits et intérêts légitimes de la nation. L'attitude de la Chine vis-à-vis du développement des relations sino-américaines est claire et constante. M. Wang a dit espérer que les États-Unis pourraient aller dans le même sens que la Chine et qu'en particulier, les deux parties devraient respecter et prendre en compte les intérêts vitaux et les préoccupations majeures de chacune. Sur cette base, la porte du dialogue sino-américain sera toujours ouverte.

[ Envoyer ce lien à un ami ]
  [ Imprimer ]