Page d'accueil > Relations sino-belges
Le premier ministre chinois Wen Jiaobao s'est entretenu avec le premier ministre belge
    Le 5 mai 2004, le premier ministre chinois Wen Jiabao s'est entretenu à Bruxelles avec le premier ministre belge Verhofstadt, ils ont procédé à un échange de vues sur les relations sino-belges et les grands problèmes internationaux d'intérêt commun.
    Wen Jiabao a dit : le 1er mai, l'Union européenne a réalisé un élargissement historique et nous nous en félicitons. Cela traduit l'aspiration des peuples européens à l'union, à l'auto-fortification et à la promotion du processus de l'intégration. Une Europe puissante et stable va exercer certainement une influence constructive aux affaires internationales.
Il a indiqué : en tant que membre important de l'Union européenne et lieu où siègent l'Union européenne et d'autres organisations internationales, la Belgique joue un rôle spécifique dans le processus du développement de l'UE. La Belgique est un pays développé et la Chine un pays en voie de développement, les deux possèdent une forte potentialité dans leur coopération. La Chine donne une grande importance aux relations avec la Belgique et la considère comme partenaire fiable, elle espère élever tous azimuts le niveau des relations bilatérales et les pousser vers de nouveaux progrès. 
    A ce propos, Wen Jiabao a fait 4 propositions : 1. continuer de maintenir les contacts de haut niveau et accroître la compréhension mutuelle. 2. intensifier les dialogues et consultations, élargir la coopération vers tous les domaines. La Chine et la Belgique, toutes les deux, préconisent de renforcer le rôle de l'ONU, œuvrent à promouvoir la paix et le développement du monde. Les deux parties doivent procéder au dialogue et à la coopération au niveau des grands problèmes bilatéraux et multilatéraux. 3. établir un partenariat économique et commercial de type durable et stable. La Belgique est pour la Chine un partenaire commercial important en Europe. Nous espérons étendre le champ de coopération entre les deux parties, accueillons l'augmentation par la Belgique de ses investissements en Chine dans les secteurs d'agriculture, de protection environnementale, de haute technologie et d'énergie etc, sa participation dans le développement de l'Ouest de Chine et la rénovation de la vielle base industrielle du Nord-Est de Chine. 4. renforcer la coopération amicale dans les domaines éducatif, scientifique, technologique et sanitaire etc, rendre plus riche et substantiel la coopération concrète des deux pays dans tous les domaines à travers les contacts amicaux entre les gouvernements locaux.
    Verhofstadt a indiqué : Il existe des relations excellentes entre la Belgique et la Chine et ces relations ont réalisé un développement plus grand ces dernières années. Les succès obtenus par la politique d'ouverture de Chine lui ont permis de gagner le respect de la communauté internationale. La Belgique espère renforcer le dialogue politique avec la Chine, élargir la coopération économique et commerciale, elle va surtout soutenir et encourager ses PME à chercher des opportunités commerciales en Chine. Le gouvernement belge va s'en tenir comme toujours à la politique d'une seule Chine, soutenir l'UE pour lever rapidement l'interdiction de la vente des armes à la Chine, accorder à la Chine un vrai statut d'économie de marché.
[ Envoyer ce lien à un ami ]
  [ Imprimer ]