Page d'accueil > Déclarations et Opinions
Déclaration de l'Ambassade de Chine en Belgique au sujet du « projet d'Alibaba en Belgique soupçonné de collaboration à l'espionnage »
2021-05-07

La partie chinoise a noté que récemment, certains parlementaires, institutions et médias belges ont repris la vieille rengaine, soupçonnant sans aucun fondement que le projet logistique d'Alibaba à l'aéroport de Liège est engagé dans des activités d'espionnage en coopération avec le gouvernement chinois et constitue une menace pour la vie privée des citoyens et la sécurité nationale de la Belgique. Nous tenons à exprimer notre vif mécontentement et notre ferme opposition à cette pratique de calomnier les entreprises chinoises sur la base d'accusations forgées de toutes pièces.

Le gouvernement chinois a toujours exigé des entreprises chinoises qu'elles se conforment strictement aux lois et réglementations locales lorsqu'elles développent leurs affaires à l'étranger, il ne demandera pas aux entreprises chinoises de s'engager dans des activités qui violent les lois et réglementations locales. La Chine et la Belgique sont liées par un partenariat global d'amitié et de coopération, et la Chine n'a jamais constitué une menace pour la Belgique. La coopération entre les deux parties dans divers domaines est fondée sur le respect mutuel et les avantages réciproques,et les deux pays et les deux peuples en ont beaucoup profité. Nous avons remarqué que certains parlementaires et institutions belges considèrent les échanges et la coopération normaux entre la Chine et la Belgique comme un facteur de risque menaçant la sécurité de la Belgique, et insinuent gratuitement que les institutions et les individus chinois en Belgique sont engagés dans des « activités d'espionnage ». Ces fausses allégations sont une réplique de la « théorie de la menace chinoise », qui non seulement induira en erreur le grand public belge, mais aura également un impact négatif sur l'image et la réputation des entreprises et des individus chinois en Belgique.

Il faut souligner que sauvegarder la sécurité nationale par la législation est une pratique internationale courante. La loi chinoise sur le renseignement national stipule non seulement l'obligation des organisations et des citoyens de soutenir, d'aider et de coopérer avec le service de renseignement de l'État conformément à la loi, mais aussi que le travail de renseignement de l'État doit être mené dans le respect de la loi, que le service de renseignement doit respecter et sauvegarder les droits de l'homme et protéger les droits et intérêts légitimes des individus et des organisations. Dans le même temps, il y a d'autres lois chinoises qui contiennent de nombreuses dispositions visant à protéger les droits et intérêts légitimes des citoyens et des organisations, notamment en matière de sécurité des données et de respect de la vie privée. Le monde extérieur devrait avoir une compréhension complète et objective des éléments pertinents de la loi chinoise sur le renseignement national, plutôt que de les sortir de leur contexte et les interpréter de manière partielle et erronée.

Certaines personnes sur le plan international font référence régulièrement à la loi chinoise sur le renseignement national pour mener grand tapage autour des prétendus risques de sécurité des entreprises chinoises, pratiquant ainsi deux poids deux mesures et semant la confusion dans l'opinion publique, ce qui constitue en fait des prétextes pour contrecarrer les entreprises chinoises et interférer dans les pratiques économiques par des moyens politiques. Nous espérons que les parlementaires, institutions et médias belges concernés abandonneront leurs préjugés idéologiques à l'égard de la Chine, adopteront une vision objective et juste de la coopération pragmatique entre la Chine et la Belgique dans divers domaines, et offriront aux entreprises chinoises en Belgique un environnement d'investissement et d'affaires équitable, juste et non discriminatoire.

[ Envoyer ce lien à un ami ]
  [ Imprimer ]